Un 1er titre de Champion de France en Kitesurf Freestyle pour la Ligue de Voile des Pays de la Loire !

Elouan Leroy (Sports Nautiques Sablais) sacré Champion de France de Kitesurf Freestyle et c’est une première pour la Ligue Pays de Loire !

Les Championnats de France Jeune Freestyle se sont déroulés du 21 au 25 août à Leucate, en Occitanie, où Elouan représentait la Ligue des Pays de Loire en catégorie Espoirs. Après avoir effectué un stage de préparation avec l’équipe France en Égypte, Elouan a ensuite poursuivi sa préparation en famille au Portugal  «… pour peaufiner ma technique…, on se prépare dur toute l’année et ce résultat c’est le fruit de tout ce travail grâce au soutien de mes sponsors et de ma famille… ». Pourtant, le champion se surprend lui-même : « je suis allé à ces championnats en visant le top 5, pas forcément pour gagner au regard des pointures en lice ». Mais le coaching de Nicolas Delmas a payé et en finale Elouan a su se dépasser et s’imposer malgré des conditions difficiles.

Le jeune kitesurfeur, licencié aux Sports Nautiques Sablais, vient de repartir en préparation avec le Team France et participera aux prochaines étapes de la Coupe du Monde (GKA Junior) du 16 au 19/09 à St Pierre la mer puis du 23 au 26/09 à Tarifa. Il a déjà fini deux fois 5ème, en 2018 et 2019, à cette compétition internationale. Ensuite, pour terminer la saison et en fonction des sélections, ce sera le Lords of Tram (épreuve internationale de Big air) à Gruissan.

Le championnat Espoir cloture la saison dériveur.

Une belle délégation des pays de la Loire s’est rendue aux Championnats de France Espoir Solitaire & Double de Martigues du 21 au 27 août. C’est, en effet, 40 coureurs de notre ligue qui se sont qualifiés parmi les meilleurs équipages Français soient :

  • 21 ILCA : 13 coureurs en ILCA4 et 8 en ILCA 6.
  • 14 coureurs sur 7 équipages en 420.
  • 5 coureurs sur 1 équipage en Flotte Co Habitable.

Les conditions n’ont pas été simples avec un vent capricieux, qui n’a permis de courir qu’une manche sur les 2 premiers jours. Le championnat s’est donc joué sur 2 jours (7 à 8 manches selon les séries) avec de fortes oscillations de vent et une medal race dans le mistral…

Nos coureurs n’ont pas démérités, avec 5 coureurs dans les 15 premiers en ILCA 4 garçon dont 2 en medal race et 2 filles en medal race – dont la remarquable 5e place de Blanche LE GOFF qui n’avait fait que 4 jours de navigation sur ce support avant le championnat.

En ILCA 6, la distorsion de concurrence était encore plus criante que les autres années avec les coureurs des pôles qui ont pu s’entrainer et concourir tout au long de l’année, y compris en période les confinements, mais plusieurs de nos coureurs ont pu se maintenir dans le ploton de tête et notamment Malo GUERIN qui rate la medal race d’une place …

La situation est similaire en 420 garçon et mixte, où seul un équipage a pu se maintenir en medal race. Par contre, l’équipage féminin composé de Manon PENNANEAC’H et Victoire LERAT, qui était 2e à égalité de point avec les 1er avant la medal race, a réussi à décrocher une belle médaille de bronze, à l’issue d’une medal race compliquée courrue dans un mistral très soutenu.

Ce mistral n’a décidemment pas porté chance à nos équipages, l’équipage APCC y rétrograde également d’une place pour accrocher une médaille de bronze méritée à l’issue de 8 manches de qualification et 10 manches en rond or.

Si le bilan est moins brillant que celui de nos minimes, il dénote une progression globale de nos effectifs espoirs qui rivalisent désormais avec les meilleurs. Un grand merci à l’équipe de coachs, Briac, Cassandre, Geoffrey, Mathieu et Maxime qui ont accompagné et conseillé nos coureurs pendant ces 5 jours de régates.

Et, quoi qu’il arrive, notre délégation conserve la médaille d’or de la convivialité, au travers de moments partagés pendant lesquels les coureurs des différents supports ont pu échanger.

La commission Dériveur.

Dériveur Minime : Une génération en Or !

Comme si la saison n’avait pas été suffisamment réussie avec le titre de championne du monde de Lomane. Les championnats de France minime ont été un nouveau triomphe pour la délégation des Pays de la Loire.

Tout d’abord, en OPTIMIST, les minimes 3 ont raflé 3 médailles sur 6, et des plus beaux métaux :

  • Or : Lomane VALADE (SNO Nantes) pour la 3e fois consécutive !
  • Or : Anatole THOMAS (SNO Nantes) pour la 2e fois consécutive !
  • Argent : Armel LE NY (SNO Nantes).

Sans oublier nos minimes 2, en embuscade pour 2022…

En OPEN SKIFF, ce sont 2 titres de Vice-champion(e) de France qui sont revenus en Pays de la Loire avec les médailles :

  • Argent : Marine COTTENCEAU (SNO Nantes)
  • Argent : Clément CHAUVIRE (SNO Nantes).

Et tous ces exploits ne doivent pas éluder la belle performance de l’équipage RS FEVA, constitué à la veille du Championnat de France par 2 coureurs qui avaient échoué à quelques points d’une qualification en Optimist : Martin HENRY et Mathieu BLANCHARD (CN Pornic) qui ont su faire monter leur niveau face à des équipages aguerris, jusqu’à remporter la medal race de leur série !

Un immense bravo à tous ces champions, à leurs coachs (Baptiste, Juliette, Mathieu et Morgane) et à l’ensemble de la délégation qui a porté très haut les couleurs de la ligue de voile des Pays de la Loire.

Ce bilan triomphant est aussi l’occasion, pour la commission dériveur, d’applaudir le remarquable travail accompli par les coachs et les clubs. En effet, ils ont su maintenir, collectivement, une pratique de haut niveau dans une période extrêmement compliquée. Ces exploits sont bien-sur la réussite de jeunes talents mais c’est aussi le fruit de votre travail que nous avons constaté tout au long de l’année et que tout le monde peut mesurer aujourd’hui !

Globalement, cette année restera l’image d’une génération dorée pour le dériveur minime des Pays de la Loire. De ce fait, il sera difficile de faire mieux, mais nous disions déjà cela, l’année dernière…

Il ne nous reste plus qu’a souhaiter aux espoirs la même réussite qu’à nos minimes…

La Commission Dériveur

3 Médailles pour le Handivalide Mini JI

Arrivés pour les uns le samedi et le dimanche en fin de matinée, l’équipe Mini JI de la Ligue, forte de 8 régatiers ont préparés leurs bateaux, sommes passés à la jauge pour valider nos inscriptions. Avec Rémi, l’entraineur missionné pour encadrer l’équipe de Ligue, seul Mathieu est allé faire une petite sortie dans des conditions soutenues, nécessaire au vu des prévisions météo de la semaine… il va y avoir du vent ! Lundi, manche d’entrainement dans 8 – 10 nœuds de vent, de quoi prendre ses marques pour les jours à venir. Mardi, le 1er jour du championnat commence par un aperçu à terre… faute au reste d’une dépression passée dans la nuit. Le comité de course pourra nous lancer la 1ère manche du championnat à 15h dans une dizaine de nœuds. Même avec des coefficients de marée faible, le courant aura une importance toute la semaine lors des passages de bouées et des départs. De mardi à jeudi, nous avons eu pas mal de vent (15 nœuds de moyenne) avec de la mer et vendredi un vent faible avec un courant important. Le vendredi, lors des proclamations des résultats Caroline MARTIN (SNO) remporte la médaille d’or Handi Féminine, Mathieu CARPIER (SNO) remporte la médaille de bronze Handi Masculin et Caroline LAMOUREUX (CNVS) la médaille de bronze scratch Féminin. Un grand merci à Rémi, notre entraineur et un grand merci à l’équipe à terre qui nous suit.