La Ligue s’engage…. Et vous ?

La ligue de voile des Pays de la Loire, avec le soutien de la Région des Pays de la Loire, s’engage durablement pour préserver l’environnement et les océans notamment en aidant les clubs à s’équiper de gobelets 100% biodégrables et compostables, et ainsi réduire l’utilisation du plastique.

L’utilisation de matières plastiques se doit d’être raisonnée : Nous sommes témoins de la présence de ces matériaux en différents états de dégradations lors de nos sorties au sein de la Nature. Au travers de nos structures FFVoile, nous souhaitons montrer l’exemple et avons un rôle pédagogique essentiel.

Ces gobelets sont un premiers pas pour mettre en avant notre démarche et notre volonté de préserver notre environnement. Ils doivent illustrer cet espoir, et nous souhaitons y intégrer un slogan, un message fort (voir photo)

Nous souhaitons vous associer, vous, licenciés et pratiquants des Pays de la Loire. Vous aussi, vous souhaitez participer à cette initiative ?
Vos propositions sont à envoyer avant le 30/03 à la Ligue de Voile des Pays de la Loire.

La proposition la plus pertinente sera retenue et affichée sur l’ensemble des gobelets distribuées en 2021 dans tous nos structures FFVoile, et son auteur recevra un magnifique cadeau !

Prêt, partez, créez !!

La Banque Populaire Grand Ouest s’engage à nouveau aux côtés de la Ligue de Voile des Pays de la Loire

Partenaire historique de la Ligue de Voile des Pays de la Loire, la Banque Populaire Grand Ouest a souhaité soutenir les futurs éducateurs sportifs actuellement en formation BPJEPS Voile.

Organisée par le CREPS des Pays de la Loire et pilotée par la Ligue de Voile, la promotion 2020-2021 accueille 11 stagiaires cette année et chacun a pu découvrir et apprécier les nombreux avantages proposés par la BPGO à la fois au travers de la carte voile, mais également ceux réservés aux apprentis et étudiants. Découvrez l’offre voile et l’offre étudiants de la BPGO

«La formation est une évidence et une nécessité pour nous. Nous avons besoin de former de futurs professionnels de l’enseignement.  Ce sont les forces vives de demain, celles qui viendront renforcer les équipes de nos structures FFVoile et permettre à nos clubs de continuer leur développement. Nous remercions très chaleureusement la Banque Populaire Grand Ouest pour leur présence à nos côtés » a affirmé Serge Raphalen, président de la Ligue de Voile.

Pour sa part, Luc Bodenan, en charge de l’animation Voile et Nautisme pour la BPGO confirme  que « Le rôle de la formation et de la transmission font partie des valeurs de la BPGO, c’est pourquoi nous sommes heureux de soutenir cette formation importante pour le développement et la professionnalisation de la voile »

La BPGO montre à nouveau son investissement dans le développement de la voile sur le territoire des Pays de la Loire, et a également profité de sa présence pour doter chacun des stagiaires d’un sac étanche aux couleurs de la Ligue et de la BPGO.

La Ligue endeuillée

Jeanne Hercent, bénévole engagée et infatigable, s’est éteinte le dernier jour de l’année 2020. Avec une infinie tristesse nous rendons hommage à cette élue, cette arbitre régionale, cette femme d’engagement. Son expertise, son verbe judicieux, pertinent nous manquera. Infatigable, elle a jusqu’à peu était une élue de terrain, dans son club, dans son département. Elle a œuvré sans relâche pour la voile Ligérienne. Selon son souhait, un don peut être effectué à la SNSM de Piriac ou des Sables d’Olonnes. Chère Jeanne navigue en Paix, tu as tant donné au mouvement Voile. Le Président, les membres du CA de la Ligue.

Jeanne à la barre du Pen Duick VI

Reprise du Championnat Handivalide

Enfin la reprise pour les Miniji et les Hansas. Ce sera chose faite ce week-end au SNO. Une douzaine de Mini JI et une dizaine de hansas vont se retrouver sur l’Erdre. Beaucoup d’impatience, beaucoup d’envie de se retrouver et se confronter.

Ni en Mer, Ni sur Plan d’eau intérieur, Ni sur Rivière.

Mesdames et messieurs les délégués à la mer et au littoral,

Les mesures décidées et annoncées le 16 mars par le Président de la République ont été juridiquement traduites par le décret n° 2020-260 du 16 mars 2020 « portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19 ».

Extrait : En mer, la problématique n’est pas différente et le champ d’application de ce texte à portée générale doit être compris comme couvrant également les activités maritimes et littorales de plaisance et de loisirs nautiques dans leur acception large, qu’elles soient pratiquées en groupes ou en isolé, encadrées ou non.

Aucune de cinq exceptions figurant dans le corps du texte ne justifie la pratique de quelque activité nautique que ce soit ; aucune de ces activités ne peut constituer un déplacement bref en dehors du domicile. Certaines de ces activités nautiques font par ailleurs peser sur les services de secours et les structures médicales une charge incompatible avec la situation dans laquelle se trouve le pays actuellement. Ainsi et sans êtres exhaustives, les pratiques liées au nautisme, aux sports de glisse, à la plongée sous toutes ses formes sont à proscrire particulièrement tant que la situation prévue par le décret sera en vigueur.  Je vous demande de bien vouloir relayer ce message destiné à les dissuader, en particulier auprès des capitaineries des ports de plaisance.

Les contrevenants s’exposent bien entendu aux sanctions prévues par le décret. La gendarmerie maritime est chargé de veiller à la bonne application de ces règles temporaires et n’hésitera pas à verbaliser les contrevenants.

Je diffuserai très prochainement un communiqué de presse pour expliciter le sens des mesures prises par le Président de la République, appliquées au secteur maritime de loisir.

Je compte sur chacune et chacun d’entre vous pour diffuser auprès des élus des communes littorales et des exploitants des ports le contenu de ce message citoyen, responsable et de bons sens.

Le vice-amiral d’escadre Jean-Louis Lozier

Préfet maritime de l’Atlantique / CECLANT